mardi 13 mai 2014

[Chronique] Si je te retrouvais ~ Nora Roberts

Auteur: Nora Roberts
Editeur: Michel Lafon
Genre: Romance / Policier
Parution: 2011
Pages: 330

Fiona Bristow mène une vie idyllique. Elle habite une jolie maison sur une île au large de Seattle avec ses trois fidèles labradors, et dirige un centre de dressage canin prospère. Elle a dû se battre pour en arriver là : des années plus tôt, un tueur en série l’a poursuivie et a assassiné son fiancé. Par miracle, elle a survécu. Sur son île, Fiona a enfin trouvé la paix dont elle avait besoin pour se reconstruire après ce cauchemar.

Jusqu’au jour où Simon Doyle, un nouvel habitant, lui demande son aide. Propriétaire malgré lui d’un chiot incontrôlable, il ne sait plus à quel saint se vouer. Cet artiste tourmenté n’a jamais voulu de chien, il veut encore moins d’une compagne, aussi attirante soit-elle.

Mais un meurtrier émerge des ombres du passé. Un homme assoiffé de sang qui n’a qu’un seul but : reprendre la femme qui lui a échappé…

Mon avis:
J'ai lu mon premier roman de Nora Roberts en pleine adolescence. Il s'agissait de Par une Nuit sans Mémoire. Je me rappelle que j'avais été scotchée par ce policier très psychologique, le tout aidé par une
belle romance. Alors quand j'ai vu cet ouvrage dans la bibliothèque de ma mère je me suis jetée dessus. Le résumé me promettait un policier aussi haletant, une courses poursuite entre une survivante et un tueur en série vexé comme un pou. Et puis en fait non. Attention résumé super résumé version Patatras.

On suit dans ce roman Fiona, amoureuse et dresseuse de chiens. Elle vit seule sur une île aux Etats-Unis, c'est une personne respectée, appréciée et qui va rencontrer le beau Simon, artiste sculpteur qui va faire chavirer son petit coeur de midinette (et avec qui elle va jouer au chat et à la souris pendant les 3/4 du bouquin). Pendant ce temps là, en prison, le psychopathe auquel elle a survécu huit ans auparavant est au nirvana. Il tient enfin sa revanche, et oui le coquin a entraîné un petit jeune pour finir son boulot. Un imitateur est né et va commencer à semer des cadavres, histoire de se faire la main avant le bouquet final. Oui mais bon, ça ne va pas forcément se passer comme prévu.

En fait il s'agit d'une romance sur fond de policier. L'auteure passe beaucoup plus de temps à développer les sentiments naissants et grandissants des deux protagonistes que sont Fiona et Simon, plutôt que de se concentrer sur l'enquête policière. On se retrouve alors bien loin d'un policier qui vous tient en haleine et qui vous fait vous poser milles questions. D'ailleurs, il est toujours difficile de faire tenir en haleine un lecteur si on lui dit du début le nom du tueur, pourquoi il tue et quelles sont ces intentions. 
A part deux trois pages par-ci par-là où l'on suit l'enquête du FBI, c'est surtout à travers les réflexions des deux protagonistes que l'on en apprend plus sur l'imitateur. Ce qui nous amène à un autre point. La protagoniste/héroïne/survivante/botteusedeculdepsychopathe qui s'avère être beaucoup trop "parfaite". J'ai vraiment eu l'impression de me trouver face à une super-héroïne mais sans les pouvoirs (Batgirl sans la cape). Elle est autonome, indépendante (ok ça c'est cool), elle a peur mais pas assez pour prendre un aller simple pour la Chine (ce que j'aurais fait personnellement), elle a un pistolet et sait s'en servir, elle fait du tai chi, elle ferme même pas sa maison quand elle part de chez elle (ce que je fais même sans psychopathe derrière les fesses). Au début, je me suis dit, elle est courageuse, c'est cool, une vraie femme battante! Certes, certes. Mais au fil des pages, ça en devient "trop". Et je ne vous parle même pas de la fin.

Mais loin de moi de dire que je n'ai pas aimé ce livre. Du moment où j'ai compris qu'il s'agissait bien plus d'une romance que d'un policier j'ai décidé de le prendre comme il venait et de l'apprécier ainsi. J'ai passé un bon moment, c'est une lecture plaisante, j'ai aimé suivre l'évolution des sentiments de Fiona et Simon. Le côté dressage canin est aussi sympa qu'original. Le côté policier amène une petite touche en plus dans l'histoire d'amour naissante. La fin cependant est courue d'avance. Pas de surprises
Ainsi si vous pensez vous plonger dans une vraie enquête policière, passez votre chemin, sinon vous serez déçus. Par contre si une midinette sommeille en vous, vous aimerez cette belle histoire d'amour. 

2 commentaires:

Marinette a dit…

Je n'ai encore jamais lu de livre de cette auteure...

Patatras a dit…

Tu devrais elle fait vraiment de supers bouquins! Et j'apprécie que le personnage principal soit presque toujours une femme et surtout une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds!